AlstrœmèreL’alstrœmère appelé « lys des Incas » ou encore « lys du Pérou » est une plante vivace à tubercule appartenant à la famille des Amaryllidacées. Elle est originaire d’Amérique du Sud (Andes).

Les fleurs en trompettes groupées en haut des tiges offrent une très large palette de couleurs, sauf le bleu. Leur forme et leur couleur font penser à des Orchidées.

La floraison, qui atteindra sa pleine maturité au bout de 2 ou 3 ans après plantation, a lieu  de mai à la fin de l’été.

Le feuillage est d’un vert-tendre lancéolé.

C’est la seule plante dont le pétiole vrille, le revers de la feuille se présente sur le dessus.

Quelle alstrœmère choisir ?

Voici une petites sélection parmi toutes celles qui nous sont proposées à la vente:

  • Les alstrœmères Duchesse spéciales bacs et potées: « Anne »: saumon au cœur carmin, « Diane »: rouge vif ou « Louise »: blanc et rose .
  • Alstroemeria psittacina ‘Mona Lisa’ (alstrœmère perroquet du Brésil) : fleur en entonnoir rouge et verte, très spectaculaire.
  • Alstroemeria ‘Inticancha’ : fleurs violettes ou mauves.
  • Alstroemeria ‘Haemanta’ : fleur rouge-rosé.

Où placer mon alstrœmère ?

Elle demande une exposition au soleil ou à mi-ombre dans un sol meuble, riche en humus. Installez-la  en massif ou en bordure d’une allée. Elle trouvera aussi sa place sur un balcon ou une terrasse, dans un grand pot que vous rentrerez lors des premiers gels.

De quels soins mon alstrœmère a-t-il besoin ?

  • Plantez vos godets préalablement trempés dans l’eau ou vos bulbes entre mars et mai, dans  un mélange de terre de jardin et de compost  avec un peu de sable de rivière pour les terrains argileux.
  • Protégez ses feuilles de ses principaux parasites : les limaces et les escargots.
  • En automne,  coupez ses tiges et ses fleurs fanées au ras du sol.
  • Plante semi-rustique, elle peut endurer des températures jusqu’à -8°C mais craint le gel. Protégez les pieds avec un paillage de feuilles mortes ou de fougères sèches afin de les isoler des gelées.

Alstrœmère

Soyez tenu(e) au courant du prochain article

> S’inscrire au blog