L’arbousier ou arbre aux fraises est un arbre étrange

  • L’arbousier ou « arbre aux fraises » de la famille des Éricacées  est un arbre fruitier au feuillage persistant qui donne de jolis fruits appelés arbouses ou fraises chinoises.arbousier
  • Il peut atteindre 5 mètres de hauteur.
  • Cet arbrisseau d’origine méditerranéenne est rustique est surtout cultivé en Corse, en Provence. On le retrouve également dur  la côte Atlantique (dont celui de mon jardin). Il craint les fortes gelées mais peut résister jusqu’à -10°C.
  • L’arbousier fleurit à l’automne avec des fleurs blanches en clochettes mellifères comparables à celles du muguet qui donneront des fruits l’automne suivant. Il porte en même temps des fleurs et des fruits.
  • Les feuilles sont elliptiques et luisantes, légèrement dentées. L’écorce du tronc devient rougeâtre au fil du temps.Arbousier (Arbutus unedo)
  • La chair jaune du fruit est charnue, acidulée et sucrée avec de nombreux petits pépins. La peau est épaisse, rugueuse et recouverte de petits picots.
    1. Les arbouses sont comestibles, elles sont très riches en vitamines C et polyphénols.
    2. Leurs vertus antioxydantes sont particulièrement intéressantes.
    3. Ces baies sont très caloriques et riches en fibres.

Quand récolter les  fruits de l’arbousier ?

  • La récolte peut commencer quand les arbouses sont bien rouge et un peu molles.
  • Elles se consomment crues à la manière des litchis mais aussi  peuvent être utilisées
    1. en confiture ou gelée,
    2. compote ou mises au vinaigre,
    3. en liqueur ou vin apéritif.
  •  Les feuilles s’utilisent couramment en décoction pour leurs propriétés diurétiques et antiseptiques.

Les fleurs de l’arbousier sont très mellifères

Les miels sont plus ou moins parfumés, mais toujours … sucrés. Or, le miel d’arbousier constitue une exception: il est … amer! Durant très longtemps, ce miel considéré comme invendable, n’était pas récolté. Il constituait les réserves d’hiver des colonies d’abeilles. Aujourd’hui, le consommateur privilégie des miels plus marqués au goût; l’avenir de ce miel paraît donc plus prometteur. [En Corse, la confiture d’arbouses est très douce!]

  • Aire de récolte: Corse et sud de la France
  • Floraison: De fin octobre à début décembre. Les grappes de fleurs blanches comparables à celles du muguet voisinent les fruits rouges arrivés à maturité.
  • Couleur: Sombre, presque noir à la récolte. Marron tirant vers le brun une fois solide.
  • Parfum et saveur: Les effluves puissants sont très agréables. La saveur surprend à cause de l’amertume. Une fois passé ce premier contact, le goût épicé aux fragrances orientales séduit les amoureux de miels robustes.
  • Cristallisation: rapide; la granulation est grossière.
  • Conservation: excellente
  • Caractéristiques: Le miel d’arbousier est recherché pour son amertume par les fabricants de vinaigre auquel il apporte une saveur incomparable.

Miel d'arbousier

Où planter mon arbousier ?

Notre arbousier vit très bien isolé, près d’un mur. L’arbousier aime le soleil, une terre riche et bien drainée, neutre en acidité et d’une humidité normale.

arbousier

Quand planter mon arbousier ?

La plantation s’effectue de préférence  à l’automne. L’arbuste aura alors tout l’hiver pour s’installer. Vous pouvez également opter pour le printemps mais il faudra assurer des arrosages tout au long de l’été, en cas de sécheresse. [La multiplication  par bouturage s’effectue en été.]

De quels soins mon arbousier a-t-il besoin ?

Cet arbuste de croissance lente a besoin d’un arrosage mensuel en cas de forte sécheresse, comme cette année 2017. Dans les régions froides,  en hiver, renforcez le paillage d’été et protégez-le avec un voile d’hivernage (s’il n’est pas trop haut).

 L’arbousier supporte très mal les tailles sévères . Le système racinaire peut se trouver profondément perturbé. L’arbre va être en hyperactivité au printemps pour produire du feuillage au détriment des fruits. Il risque de dépérir. Contentez-vous d’une taille légère des branches uniquement pour lui redonner un port gracieux.

Soyez tenu(e) au courant du prochain article

S’inscrire au blog