Que serait la cuisine sans pomme de terre? …

De belles pommes de terre fraîchement cueillies

Ce légume est devenu la base de l’alimentation donc il est indispensable dans un potager.

Pommes de terre nouvelles

Où planter vos  pommes de terre?

Vous pouvez planter vos pommes de terre:

  • sur votre balcon ou sur votre terrasse:(attention au poids sur une terrasse)
    • dans de gros bacs,
    • dans des tonneaux (c’est passé de mode, paraît-il) …
  • Et bien sûr dans votre jardin.

Quand planter vos pommes de terre?

Si vous n’avez pas fait germer vos pommes de terre a mois de février ou mars, procurez-vous en avril des plants certifiés pour éviter les maladies. Autrefois, à la campagne, on plantait « les patates », le lundi de Pâques. C’était une garantie pour avoir une récolte abondante. Toutefois, si Pâques était tôt ( c’est une fête mobile), il fallait attendre que Mère Nature nous donne le signal du départ: la floraison du lilas qui annonce le réchauffement de la terre. Cette année les deux événements arrivent en même temps! Pensez quand même à protéger vos plants du gel encore possible au lever du jour. Pour les partisans du jardinage avec la lune, il est recommandé de planter les pommes de terre en lune décroissante, jours racine bien entendu.

Quelles sont les variétés de pommes de terre?

Il existe plus de 150  variétés de pommes de terre.

  • les pommes de terre précoces, la Carlitta, la Belle de Fontenay, pour les frites, la Manon qui résiste au mildiou ,la BF15, la Rosabelle, tubercule facile de culture, classique des jardins potagers, peu sensible au mildiou apprécié pour ses qualités gustatives indéniables, frites, four, gratin, purée. Peau rouge, chair  assez fine,  jaune.
  • les pommes de terre de mi-saison comme l’Adriana, bonne à tout faire, la Juliette, à chair ferme, petit calibre, la Mona Lisa, de belle forme et la célèbre Bintje bien connue en Belgique.

Il existe également d’anciennes variétés de pommes de terre  qui figurent dans l’article « Légumes oubliés et retrouvés ». Il y en a de toutes les couleurs: des pommes de terre à peau bleue et à chair blanche , des pommes de terre à peau noire et à chair violette, les fameuses « Négresses ». Au pensionnat, la purée avait souvent la couleur des fleurs de lilas!

Comment planter vos pommes de terre?

Plantez vos pommes de terre dans une terre meuble et riche en humus (compost et fumier bien mûr (bien décomposé). C’est  une plante gourmande.

Le long d’un cordeau, au plantoir à bulbes ou à l’aide d’un piochon ou d’une houe, enfoncez vos plants à une profondeur d’environ 10 centimètres espacés de 40 à 50 centimètres. N’oubliez pas de placer le germe en l’air! Recouvrez de terre et arrosez légèrement.

Comment cultiver vos pommes de terre?

Rien de plus simple!  Un mois après la plantation, les feuilles de pommes atteignent environ 20 centimètres. Il est temps de les  butter pour engendrer de nouvelles racines. Le buttage consiste à couvrir les 10 premiers centimètres de vos plants en ramenant un maximum de terre autour. Il s’effectue lorsque les plants font 20 à 30 centimètre de hauteur et peut être refait un mois plus tard. pour favoriser  le développement et la protection des tubercules. Vous pouvez également pailler pour limiter les arrosages. Comme pour la tomate et l’aubergine, évitez de mouiller le feuillage.

Rappelons que le tubercule de la pomme de terre n’est pas une racine mais une partie d’une tige enterrée sur laquelle se trouve les bourgeons.

La récolte intervient deux à cinq mois plus tard, suivant la variété plantée. N’oubliez pas de dégermer vos pommes de terre naturelles en hiver pour éviter qu’elles se ratatinent. Pour vous éviter cette corvée, vous pouvez placer sur vos pommes de terre des feuilles de noyer. L’effet est garanti.

Quels sont ses ennemis?

C’est les doryphores qu’il faut dénoncer. Ils apprécient les feuilles de pommes de terre.

Dans ma jeunesse, au pensionnat, pendant les récréations, on pratiquait  le ramassage quotidien de ces indésirables aux mois de  mai et juin. Les plus courageux écrasaient les grappes d’œufs placés au dos de la feuille.

Vient ensuite le mildiou. Pour prévenir cette maladie on peut utiliser le purin de prêle. Traitez également vos plantations au purin d’ortie.

Quelles sont les associations favorables?

Les fèves, les poix, les choux et surtout la ciboulette et la coriandre dégagent des odeurs qui trompent les doryphores! Elle apprécie également la présence du lamier blanc qui repousse les doryphores et améliore le goût des pommes de terre. Les œillets  d’Inde et les pétunias se chargent de finir le boulot! Ce sont donc de précieux alliés pour le jardinier dans  la lutte biologique.

Le haricot vert est également de bonne compagnie. Comme le plupart des membres de la famille des Fabacées (on disait les Papilionacées et je préfère, c’est plus joli!) , il fixe dans le sol l’azote de l’air, élément utilisé  par la pomme de terre et d’autres légumes.

Le céleri-rave et l’épinard de printemps sont également de bons compagnons.

Elle apprécie également la présence du lamier

Quelles sont les associations défavorables?

Éloignez  vos pommes de terre des autres  membres de la famille des Solonacées, la tomate et l’aubergine. Ne les planter pas non plus à côté de vos framboisiers. Et encore moins à côté des membres des Cucurbitacées, courge, courgette, potimarron, concombre …  Ils ne font pas bon ménage.

Quelle rotation de légumes est efficace?

Au fur et à mesure que vous récoltez vos pommes de terre, ne laissez pas votre sol à nu. Semez un engrais vert comme la moutarde qui sera enfouie avant le semis de mâches.

Inscrivez-vous pour avoir des astuces de jardinage