Voici quelques suggestions de jardinage pour ce mois d’août. [Pour faciliter la navigation, accéder directement à l’une des 5 dates la plus proche de vos recherches]. 

Terre-lune

Suggestions pour les personnes qui ont choisi d’optimiser le jardinage, en choisissant de jardiner avec la lune.

  1. De la nouvelle lune (23 juillet 20147) à la pleine lune (7 août 2017) puis du mardi 21 août au 6 septembre 2017, la lune est croissante: les jours sont favorables pour soigner les plantes malades et appliquer des traitements préventifs.
  2. De la pleine lune (8 août 2017) à la nouvelle lune (22 juillet 2017),  la lune est décroissante: les jours sont favorables pour préparer le sol et apporter des engrais.

Suivre les rythmes naturels de la journée

  • On sait que la terre possède des énergies qui lui sont propres et qui évoluent en fonction des saisons. Ainsi, au printemps, alors que le soleil monte, l’énergie correspond à une expiration. Par contre, dans le courant de l’automne, alors que le soleil descend, il s’agit d’une énergie d’inspiration.
  • Parallèlement, on trouve le même genre d’énergie avec la lune: en lune montante (« printemps lunaire ») et en lune descendante (« automne lunaire »).
  • Il existe également des rythmes quotidiens.
    1. Les énergies montent en matinée. C’est le moment où la terre expire. Pour le jardinier, c’est le moment idéal pour réaliser les semis, sarcler en période humide ou récolter les parties aériennes.
    2. Dans le courant de l’après-midi, la terre inspire. C’est le moment parfait pour planter  ou repiquer, sarcler en période sèche, labourer et récolter les racines.
    3. Entre ces deux moments propices aux activités potagères, s’étend une période de transition au cours de laquelle les énergies s’inversent. Évitez de travailler entre 12 heures et 15 heures. (Faites la sieste, par exemple !)

La lune ne réagit pas instantanément ! Soyez souple, notamment lors du passage de la lune montante à la lune descendante et inversement.

Du mardi 1 au vendredi 4 août, la lune est descendante.

le mardi 1, jour fleur:Glycine

  • Marcottez la variété de glycine de votre choix pour être sûr(e) de la multiplier fidèlement. Elle fleurira d’ici 2 ans au plus tard.
    1. Enterrez un long rameau qui traîne au sol sur une longueur d’1 mètre environ.
    2. Calez la marcotte avec une pierre ou quelques briques.
    3. Sevrez (séparez la marcotte de la plante-mère) et replantez au printemps prochain.
  • Si vous n’avez pas eu d’orage au mois de juillet, « remettez en eau » votre oranger du Mexique, pour faire verdir la végétation et assurer une deuxième floraison d’ici le mois d’octobre.

le mercredi 2 et jeudi 3 , jours feuilles:

  • Complétez votre assortiment de plantes aromatiques. Rempotez la verveine-citronnelle.
    1. Placez-la dans un pot d’au moins 50 centimètres de diamètre.
    2. Donnez un terreau riche.
    3. Arrosez une fois par semaine et suspendez les apports d’eau 15 jours avant la récolte de feuilles.
  • Repiquez tous les plants de salades, les laitues, les chicorées frisées et les scaroles.
  • Salade d’hiver par excellence, la mâche se sème au cœur de l’été et se récolte à partir d’octobre.Mâche
  • Blanchissez ces légumes: le blanchiment a pour but de les attendrir avant la consommation et de les débarrasser de leur amertume. Une opération qui se poursuivra jusqu’en automne sur les chicorées et les céleris, par exemple.Blanchiment friséeVous pourrez récolter ces légumes après une quinzaine de jours:
    1. Pour les chicorées, utilisez des cloches prévues à cet effet, en les déposant simplement au cœur de la plante.
    2. Pour le céleri branche, ramenez toute la végétation et liez de manière souple les branches entre elles. Buttez la base sur une hauteur de 15 centimètres environ.
    3. Pour les fenouils bulbeux, contentez-vous de butter sur la moitié de la hauteur du bulbe.Fenouil
    4. Pour les poireaux, ramenez la terre autour des plants pour avoir davantage de « blanc ». Chez les variétés modernes, la hauteur de « blanc » est suffisante.
  • Taillez toutes les haies composées d’espèces à feuillage décoratif, ainsi que les thuyas, les troènes, l’éléagnus, les charmilles, les fusains… 

Du samedi 5 au jeudi 17 août, la lune est montante. 

du vendredi 4 au dimanche matin 6, jours fruits :

  • De nombreux fruits arrivent à maturité en août.
    1. Apprécier la bonne maturité des melons est assez facile pour les anciennes variétés qui ne sont pas avares de parfum, à l’inverse des nouvelles obtentions. Un bon melon doit être lourd en main, la couleur de sa peau doit commencer à tourner et le pourtour de son pédoncule se crevasser légèrement.
  • Commencez la taille des framboisiers remontants qui ont fructifié en supprimant les extrémités des tiges qui ont produit. Coupez au ras du sol les cannes des framboisiers non remontants qui ont fructifié et ne donneront plus de framboises.
  • Continuez de pincer les cucurbitacées pour faire grossir les fruits et éviter que la plante s’épuise à produire de grandes tiges inutiles. Positionnez les premières planchettes ou les cageots entre le sol et les fruits pour les empêcher de pourrir au cours de leur mûrissement.

Pincez le bénincasa (ou courge cireuse). Une vie de jardinier  ne suffit pas à explorer le vaste monde des cucurbitacées. Le bénicasa  mérite une petite attention.

  1. Cette plante rampante ou grimpante si vous lui donnez un support tel un grillage, pousse à 2,50 mètres.
  2. Conservez seulement 3 fruits par pied et taillez 3 feuilles au-dessus du dernier.
  3. Ses fruits sont presque sphériques, avec un côté pointu. Récoltés jeunes, vous pouvez les faire confire dans du vinaigre, comme les cornichons, ou les manger en crudités, comme les concombres. Les plus gros seront cuisinés en gratin.
  4. La culture est la même que celle de toutes les courges: semis vers mars-avril pour une mise en place en mai. La récolte s’effectue de la fin de l’été au début d’octobre. 
  • La morelle de Balbis est un drôle de petit fruit rouge à la saveur rappelant celle du kiwi.Morelle de balbisMultipliez ce fruit :
    1. Mettez des gants car les fruits sont enfermés dans une petite bogue épineuse (comme la châtaigne). En outre, les épines, comme le reste de la plante, sont toxiques.
    2. Extrayez les graines mêlées à la pulpe à l’aide d’un pointeau ou d’une aiguille à tricoter, par exemple.
    3. Lavez dans un bocal contenant de l’eau claire pour éliminer la pulpe.
    4. Récupérez les graines dans une passoire fine ou une étamine.
    5. Mettez à sécher à l’extérieur, à l’ombre.
    6. Ensachez et attendez le printemps pour semer. [Les graines se conservent de 3 à 4 ans].

du dimanche après-midi 6 au mardi 8 : jours racines:

  • Récoltez les pommes de terre, il ne devrait rester en terre que les variétés à cycle long (4 mois).
  • Divisez les vivaces bulbeuses et rhizomateuses: iris, hémérocalles, dahlias, cyclamens, glaïeuls, tulipes, muscaris, crocus
    • Replantez directement en place ou faites des potées.
  • Dans le Midi, plantez l‘échalote grise ou l’ail blanc.
  • Si vous avez fait des semis récemment, éclaircissez et désherbez les carottes, les navets et les radis.
  • Les récoltes de rutabagas se font au fur et à mesure des besoins à partir du mois d’août jusqu’en mars prochain, sans attendre trop, car les jeunes pousses sont les plus tendres.
    • Conservez-les soit en place, en pleine terre soit stockées dans un local frais et ventilé.
  • Commencez les semis d’oignons blancs (vous pourrez poursuivre cette activité le mois prochain avant de les repiquer).
  • L’ail blanc ou violet d’automne se plante à partir du mois d’octobre, mais dans les régions les plus douces, certains jardiniers les plantent plus tôt, dès que les grosses chaleurs sont passées.
    1. Anticipez les pluies d’automne en plantant sur une petite butte de 15 centimètres de haut.
    2. Plantez les gousses la pointe en haut, à 3-4 centimètres de profondeur, espacées de 10 centimètres, sur des lignes distantes de 25 centimètres.

le mercredi 9 et le jeudi 10, jours fleurs:

  • Repiquez les choux-fleurs achetés en plants ou semés en juin.
    1. Laissez 60 centimètres en tout sens et, pour gagner un peu de place, plantez en quinconce.
    2. Enterrez-les jusqu’aux premières feuilles.
    3. Arrosez au pied et conservez la terre fraîche.
  • Mettez en terre les bulbes de safranLe safran (crocus sativus) est un crocus violet d’automne qui fleurit en octobre et dont les étamines à saveur capiteuse sont traditionnellement récoltées comme aromate.SafranInstallez-le fin août ou début septembre alors qu’il est au repos végétatif; ce charmant petit crocus va s’épanouir 4 semaines plus tard. Préservez-lui un emplacement bien drainé, plein soleil.
    1. Ouvrez à la houe ou à la serfouette une cavité circulaire profonde d’environ 15 à 20 centimètres. Évitez les terres lourdes et humides, sinon ajoutez du sable de rivière. L’option la moins risquée est de réaliser les plantations dans de gros pots en espaçant les bulbes de 10 centimètres
    2. Déposez-y vos bulbes en tournant leur pointe vers le haut et recouvrez de terre.
    3. Supprimez les mauvaises herbes au fur et à mesure de leur apparition.
    4. En octobre, récoltez les stigmates, les 3 filaments rouges du pistil, avec une pince à épiler et faites-les sécher au soleil ou au four très doux.  [Il faut entre 150 et 200 fleurs de Crocus sativus pour obtenir 1 gramme de safran!]Les bulbes de safran se maintiennent en terre pendant 2 à 3 ans. Vous pourrez pérenniser votre culture en déterrant les anciens pieds en août et en repiquant les caïeux les plus volumineux.
  • Bouturez tous les arbustes à fleurs, c’est le meilleur moment, la seconde période de l’année, car on dispose de bois semi-aoûté, notamment les rosiers qui ne nécessitent pas toujours de greffage.
    1. Coupez des boutures juste sous une feuille.
    2. Repiquez en pépinière (ou dans un grand pot), dans un mélange de terre et de sable.
    3. Vous replanterez au printemps prochain.
  • La courgette nous fait une fleur. Les fleurs de toutes les variétés de courgettes conviennent, sans distinction. Les courgettes portent des fleurs unisexuées, les unes mâles, les autres femelles, facile à distinguer. Les fleurs femelles se transforment en courgettes,Fleur femelle de courgette les fleurs mâles montrent leurs 3 étamines doubles dans le large cornet de leurs pétales.Fleur de courgette mâle (1)Ce sont ces dernières que vous consommez:
    1. Pour les faire frire après les avoir passées dans une pâte à beignets, cueillez les fleurs au dernier moment, en fin de matinée.
    2. Pour les farcir, cueillez-les au petit matin, car il vous faudra plus de temps pour les cuisiner.
  • Consacrez-vous aux plantes à fleurs: azalée du Japon, camélia, hortensia, ciste, véronique, weigélia, viorne, toutes les vivaces herbacées: pélargonium, surfinia..

du vendredi 11 dimanche 13 , jours feuilles:

  • Blanchissez les frisées et les scaroles en posant un pot par-dessus. Comptez 10 à 15 jours pour avoir des cœurs tendres. Procédez en plusieurs fois, par petites quantités, pour les consommer ensuite rapidement.
  • Éclaircissez salades et épinards.
  • Les chicorées semées le mois dernier sont suffisamment développées pour être repiquées: la chicorée sauvage (pain de sucre), croquante et délicieuse, qui pousse tout en hauteur, les chicorées italiennes rouges, la barbe-de capucin, qui est l’ancêtre de l’endive.
    1. Laissez un espace de 30 centimètres entre 2 salades.
    2. Binez, sarclez, désherbez pour maintenir le sol souple et aéré.
    3. Maîtrisez les arrosages et apportez un bon paillage en cas de grosses chaleurs.
    4. Le seul « accident cultural » tient à la montée à graine précoce par manque d’eau et excès de chaleur.
  • Repiquez les pissenlits que vous avez semé il y a 1 mois. Cette salade est délicieuse.

le  lundi 14 , jour fruit:

  • Continuez la taille des framboisiers remontants et le pincement des cucurbitacées pour faire grossir les fruits.
  • Récoltez tous les légumes fruits: haricots pour la congélation et les conserves, les aubergines, les poivrons, les melons, les pastèques, les tomates. Faites  vos faites de tomates. A l’occasion de la cueillette des tomates, repérez un beau fruit par variété pour produire vos propres semences, cela vaut pour les anciennes variétés seulement, pas les hybrides F1.
    1. Récupérez le jus et les graines dans un  bocal, et conservez-les pendant plusieurs jours en plein air, au chaud.
    2. Lorsqu’une petite moisissure se développe à la surface, passez le tout dans un tamis. Lavez à l’eau du robinet en les frottant du bout des doigts pour bien les nettoyer.
    3. Égouttez les graines, étalez-les sur un papier buvard ou un essuie -tout à l’air libre pour les faire parfaitement sécher.
    4. Stockez-les dans des enveloppes en papier; notez la variété et la date de l’ensachage. dans de bonnes conditions de stockage, les semences se conservent plus de 4 ans.
  • S’il s’agit de la dernière récolte d’une planche de haricots, coupez les pieds au ras et laissez les racines dans le sol pour l’enrichir en azote. Congelez le surplus de haricots verts.
  • Coupez les haricots à écosser (grains en sec).
    1. Mettez à sécher les haricots à écosser en les suspendant dans un lieu aéré, à l’ombre.
    2. Écossez-les.
    3. Placez les grains quelques heures au réfrigérateur pour protéger des bruches, ces parasites qui les rendent inconsommables.
  • Cueillez les courgettes et les courges ainsi que les bons pâtissons pendant qu’ils sont tendres;patissonn’attendez pas, sinon, ces drôles de petites courges aplaties et décoratives deviennent fibreux.
  • Terminez la cueillette des petits fruits, groseilles, groseilles à maquereau, mûres... pour les confitures.
  • Marcottez le groseillier à maquereau.Groseilles
    1. Choisissez un rameau robuste et sain sur une plante forte et en bonne santé.
    2. Préparez la terre d’accueil pour la future marcotte en assouplissant un carré de 30 centimètres de côté sur une profondeur de 30 centimètres (un cube de 30 centimètres d’arête).
    3. Couchez le rameau pour l’amener au contact du sol et maintenez-le avec des agrafes de fil de fer en U que vous aurez façonnées.
    4. Ôtez les feuilles sur les 20 centimètres de tige qui seront recouverts de terre. Enterrez cette partie du rameau. Tassez légèrement et arrosez.
    5. En milieu d’automne, les marcottes seront racinées; vous pourrez alors les sevrer pour les replanter en place définitive.
  • Coupez toutes les feuilles de la vigne qui masquent les grappes au ras des pétioles.
  • Par ici la monnaie… du pape. Elle offre ses fruits secs si particuliers qui ne demandent qu’à rejoindre les bouquets secs.
    • C’est le bon moment pour la cueillette en coupant les tiges au ras.Monnaie du pape
    • Au printemps, la plante donne des tiges violettesMonnaie du papequi sont suivies par ces curieux fruits aplatis, translucides à complète maturité, laissant voir les graines par transparence.Monnaie du pape (2)Ils restent longtemps décoratifs et vous pouvez récupérer les semences pour les semer en soulevant la pellicule sous laquelle elle se trouve.

Du mardi 15 au jeudi 17, jours racines:

  • Récoltez les courgettes, poivrons et tomates.
  • En région douce, semez en pépinière, en rangs espacés de 25 centimètres,
    • les oignons ‘Rouge pâle de Niort’, ‘Espagnol’, ‘de Brunswick’, ‘Rouge de Florence’;
    • les oignons blancs ‘deBarletta’, ‘de Vaugirard, ‘de Paris’.
  • Semez des scorsonères pour les récoltes de l’an prochain.Scorsonère

Du vendredi 18 au jeudi 31 août, la lune est descendante.

Le vendredi 18 et samedi 19 (au matin), jours fleurs:

  • Récoltez les artichauts, les brocolis et les choux-fleurs.
  • Semez les vivaces fleuries pour admirer leur floraison l’an prochain.

Le samedi 19 (après-midi) dimanche 20,  jours feuilles:

  • Pensez aux épinards d’automne à récolter d’octobre à décembre.
  • Semez les choux de printemps, en pépinière, pour une mise en place à l’automne et des récoltes d’avril à juin.
  • Semez la mâche.

le lundi 21, repos pas de jardinage aujourd’hui de toute la journée : nœud lunaire

le mardi 22 et le mercredi 23 (matin), jours fruits :

  • Plantez les fraisiers, les variétés remontantes ou non.
    1. Hydratez les mottes et dépotez-les  ou pralinez les racines si elles sont nues (plants frigo)  en les plongeant dans une boue argileuse épaisse. L’enracinement sera meilleur.
    2. Mettez en place dans des trous enrichis de compost. N’enterrez pas les collets.
    3. Arrosez copieusement.
  • Faites un semis tardif de haricots hâtifs.
  • Récoltez les haricots à grains.

du mercredi 23 (après-midi) au samedi 26, jours racines:

  • Repiquez vos derniers poireaux.

 

Le dimanche 27 et lundi 28, jours fleurs:

  • Poursuivez le bouturage de tous les arbustes à fleurs, c’est le meilleur moment de l’année, car le bois semi-aoûté est à disposition.
    • Bouturez l‘ hortensia: Préparez une quinzaine de boutures.Hortensias

      1. Choisissez une belle pousse bien vigoureuse, n’ayant pas fleuri et encore verte. Coupez un peu en biais pour augmenter la surface où se forment les racines, à 1 centimètre sous l’insertion d’une paire de feuilles.
      2. Coupez les 2 feuilles inférieures sans abîmer les bourgeons situés à l’aisselle. Conservez les deux feuilles du rang supérieur et coupez la moitié du feuillage pour limiter l’évaporation.
      3. Vous pouvez tremper la base de la bouture dans la poudre d’hormones de bouturage. La sève de la tige doit suffire à faire adhérer la quantité suffisante de poudre. [cette étape n’est pas obligatoire].
      4. Placez votre bouture dans un pot de 6 à 8 centimètres de diamètre, rempli de sable et de terreau à parts égales. Faites un trou avec un crayon par exemple et glissez-y la bouture. Repoussez la terre sur la tige avec les pouces. Arrosez légèrement, sans détremper le terreau.
      5. Coiffez le pot d’un sac plastique transparent percé  de trous ou d’une bouteille plastique coupée et renversée dessus.
    • Bouturez les fuchsias. Les variétés sont nombreuses.Fuchsias
      1. Prélevez des boutures de tête de 10 centimètres de longueur sur des tiges encore tendres, non fleuries, sinon supprimez les fleurs.
      2. Coupez sous un nœud (le point d’insertion des feuilles) et supprimez les feuilles de la bas. Réduisez de moitié les feuilles les plus grandes.
      3. Trempez dans une hormone de bouturage et repiquez dans des pots remplis de terreau  et de tourbe en égales parties.
      4. Placez les pots dans une mini-serre pour saturer l’humidité environnante. Aérez 1 fois par jour.
      5. Les boutures mettront 2 à 3 semaines pour raciner. De nouvelles feuilles apparaîtront.
    • Bouturez les rosiers buissons.  Nombreux sont les rosiers à ne pas être greffés. Profitez-en pour les bouturer.Rosier-liane
      1. Prélevez de grandes boutures de 20 centimètres de longueur sur des tiges vigoureuses, déjà lignifiées (on parle de « bois semi-aoûté ». Coupez juste au-dessus d’un nœud pour que le buisson en place reparte sur un nouveau rameau.
      2. Ramenez la longueur de la bouture à 15 centimètres environ en coupant sous un nœud.
      3. Supprimez les feuilles sur environ 10 centimètres et coupez la tête de la bouture.
      4. Poudrez la base avec une hormone de racinage et repiquez dans un mélange de terreau et de vermiculite.
      5. Posez une cloche ou un sac pastique sur les pots et placez-les à l’extérieur.
      6. Hivernez les plants hors gel et plantez au printemps.
    • Bouturez les pavots d’Orient: ce sont des plantes vivaces aux grandes fleurs chiffonnées, à l’effet décoratif sans pareil.Pavots d'OrientMultipliez-les par bouturage de racine.

      1. Arrachez la touffe de pavot à l’aide d’une fourche-bêche (triandine), en récupérant le plus possible de racines.
      2. Secouez la terre qui reste accrochée. Au besoin lavez les racines en trempant la motte dans un seau d’eau.
      3. Choisissez les plus belles racines, saines et bien ferme, parmi les plus grosses. Découpez des boutures de 4 centimètres, en prenant soin de couper l’une des extrémités en biseau afin de la repérer.
      4. Dans un pot, mettez un mélange de bon terreau et de sable en égales quantités.
      5. Repiquez les boutures à la verticale, espacées de 2 centimètres.
      6. Recouvrez d’une fine couche de terreau tamisé et maintenez le substrat tout juste humide.
      7. En hiver, vous placerez le tout à l’abri.
      8. Repiquez en pot au printemps.

Le mardi 29 et le mercredi 30,  jours feuilles:

  • Continuez le blanchiment des chicorées au fur et à mesure.
  • Divisez la rhubarbe.Rhubarbe
  • Poursuivez le bouturage des arbustes à feuillage décoratif et à feuillage persistant.
  • Plantez un pied de laurier-sauce.

le jeudi 31, jour fruit:

  • Préparez le terrain en prévision de la plantation des arbres et arbustes fruitiers à partir du mois prochain.
  • Préparez les parcelles pour la plantation des petits fruitiers et notamment des fraisiers. Les fraisiers occupent en général le même emplacement durant plusieurs années. Il est donc important de bien préparer la terre de la nouvelle fraiseraie. Nouvelle, car même si l’on remplace simplement une fraiseraie en place, il faudra l’installer dans un autre endroit du potager pour laisser la terre se reposer et se reconstituer. Un semis d’engrais verts est d’ailleurs toujours conseillé après une culture de fraisiers. Le fraisier n’aimant pas les excès, il faut donc une terre pas trop humide, ni trop sèche, ni trop calcaire, ni trop acide. Et pour obtenir des fruits sucrés, riches en vitamine C, un emplacement ensoleillé est nécessaire.
    1. Ameublissez profondément la terre sur au moins 3 à centimètres à l’aide de la grelinette par exemple.
    2. Pour alléger la terre et l’aider à retenir l’eau, incorporez un compost de fumier et d’algues (sans tourbe) à raison d’1 kg par mètre carré.
    3. Puis, pour faire produire les fraisiers, sans produire trop de feuillage au détriment des fruits, épandez un engrais naturel complet plutôt riche en phosphore et en potasse qu’en azote.
  • Dans le Midi, plantez les premiers fruitiers, amandier, jujubier, néflier du Japon.Nèfles du Japon

Toujours à l’écoute de vos suggestions concernant notamment le jardinage avec la lune, je me ferai un plaisir de vous répondre et de publier vos commentaires.

Soyez prévenu(e) de la sortie de l’article du mois prochain

S’inscrire pour recevoir les nouveaux articles.