Des plantes aromatiques, utiles et faciles à cultiver.

Dès le printemps, les plantes aromatiques parfument agréablement le jardin. C’est dans la cuisine qu’elles expriment toutes leurs saveurs et où elles personnalisent à merveille les plats cuisinés.Plantes aromatiques en bac

Trois bonnes raisons d’avoir des plantes aromatiques chez soi.

  1. Elles sont faciles à cultiver, notamment en pot, sur votre terrasse ou votre balcon où elles ajoutent des touches de couleur.
  2. Elles donnent du goût à bon nombre d’aliments et  apportent  des vitamines et des oligo-éléments.
  3. Elles sont de puissantes alliées pour la lutte biologique dans votre jardin.

En automne et en hiver, on peut effectuer ces plantations à l’intérieur.

Aneth et Basilic Ciboulette et Persil

Voici les plantations… deux mois se sont écoulés…

Aneth et Basilic Ciboulette et Persil

Au printemps et en été, on peut poursuivre ces semis à l’intérieur de la maison. Dès les beaux jours, on peut semer à l’extérieur, sur votre balcon par exemple.

Ces quatre plantes apprécient un sol léger et riche, bien drainé, ont besoin de soleil, de chaleur et se développent encore mieux dans un lieu abrité.

Quand peut-on planter des plantes aromatiques et condimentaires ?

Un très large choix

Une salade de tomates sans basilic fait pâle figure; on ne fait pas une omelette sans y ajouter quelques tiges de ciboulette ou quelques feuilles d’oseille. Pas de gigot sans ail ni estragon; pas de lapin ni de fèves sans sarriette.

Un bon jardin se doit de posséder de 6 à 8 plantes aromatiques. Assurez votre base de départ avec le thym et le laurier, la sauge et l’oseille, le persil et la ciboulette, le romarin et le cerfeuil. Si vous vous piquez au jeu, allongez la liste et organisez un véritable jardin d’herbes aromatiques. Annuelles ou vivaces, la plupart de de très belles plantes assez faciles à cultiver.

Cliquez sur le nom de la plante pour obtenir plus de renseignements.

Plantes qui apprécient la fraîcheur

  • Le cerfeuil et le cerfeuil musqué: Le premier, annuel, se sème très facilement et se ressème tout seul si vous laissez quelques plants monter à graines. Le second, vivace, possède un parfum anisé très agréable. Cultivez-les au frais et récoltez les feuilles en période de végétation. Utilisez les feuilles toujours crues et hachez-les au moment de servir. Elles parfument les salades, les potages et les poissons ou viandes grillées.
  • La ciboulette: les fines herbes sont vivaces et rustiques.Cultivées dans un bon sol frais, riche et mi-ombragé, elles fournissent de nombreuses tiges entre mars et octobre. La ciboulette communique un léger parfum d’échalote aux omelettes, fromages  blancs et salades.
  • L’échalote: on repique ses bulbes en sol léger et frais. La récolte s’effectue en été. Laissez sécher les bulbes ; ils se conserveront plusieurs mois. Crue ou cuite, elle assaisonne les salades ou les viandes en sauce.
  • L’estragon: Cultivez cette vivace rustique dans un sol frais, léger et mi-ombragé. En été, arrosez régulièrement. Le feuillage disparaît en hiver. Récoltez les feuilles en période de végétation. Hachez-les dans les crudités. Parfumez les cornichons. Ne l’oubliez pas dans la sauce béarnaise.
  • La mélisse: Le feuillage de cette vivace disparaît en hiver. Réservez-lui une place fraîche à mi-ombre. Le parfum citronné de ses feuilles aromatise les potages et les marinades. Vous pouvez également faire des infusions rafraîchissantes et toniques.
  • L’oseille: Le feuillage de cette vivace disparaît en hiver. Elle demande un sol frais, riche et une situation mi-ombragée. Cueillez les feuilles au fur et à mesure qu’elles se développent. Cuite, l’oseille donne une acidité agréable à de nombreux potages, sauces et omelettes.
  • Le persil: Cette bisannuelle apprécie les terrains frais et la mi-ombre. Semez-en chaque année, au printemps. Crues et finement ciselées, ses feuilles parfument toutes les salades, les crudités, les viandes grillées.  Dans les plats cuits, ajoutez-le à la dernière minute pour qu’il conserve son arôme.
  • Le raifort: Cette vivace rustique est très envahissante. Cultivé en terrain frais et riche, il reste en place de nombreuses années. La racine, récoltée en automne et en hiver, sert de condiment au goût puissant très piquant. Faites-en une sauce qui peut remplacer la moutarde.

Plantes qui apprécient le soleil

  • L’ail: Repiquez les semences en fin d’hiver pour récolter en été. Cru ou cuit, il agrémente de nombreux plats d’été ou d’hiver.
  • L’aneth est une annuelle qui ressemble au fenouil. Semez les graines en avril à bonne exposition. Utilisez l’aneth comme le fenouil surtout avec les poissons. Son parfum est plus âcre et légèrement mentholé.
  • Le basilic est une annuelle que l’on sème ou repique en terre bien réchauffée. Récoltez les feuilles au fur et à mesure de vos besoins. Lorsqu’il est frais, ajoutez le basilic au moment de servir.
  • La citronnelle-verveine: ce petit arbrisseau vivace mais non rustique. Cultivez le en pots si votre climat est trop froid ou rentrez-le l’hiver. Les feuilles ont un parfum de citron.
  • La coriandre: cette annuelle se sème au printemps, sur une planche bien exposé Récoltez les feuilles puis les graines en été lorsqu’elles sont mûres. Le feuillage frais parfume agréablement la cuisine du Moyen-Orient et le riz cantonais. Les grains relèvent les marinades ou les viandes rôties.
  • Le cumin: Semez cette annuelle au printemps, au soleil. Utilisez le cumin pour aromatiser salades, poissons et viandes. Vous pouvez même le servir avec le fromage!
  • Le fenouil: On peut semer ou repiquer cette vivace à bonne exposition. Utilisez son feuillage pour son parfum anisé très doux avec les salades et les poissons. Récoltez également les graines pour l’hiver: elles parfumeront les légumes secs.
  • L’hysope: Ce petit arbrisseau vivace et rustique, aux jolies fleurs bleues se cultive au soleil. La saveur amère des feuilles incite à l’utiliser avec parcimonie pour aromatiser les légumes secs, les viandes blanches et les poissons. Vous pouvez ajouter  un brin d’hysope dans vos bouquets garnis.
  • Le laurier noble ou laurier-sauce: cet arbuste persistant est à cultiver à l’abri d’un mur exposé au sud ou en pot en région froide. Utilisez les feuilles dans les pâtés, les poissons, les viandes grillés et les bouquets garnis.
  • La marjolaine et l’origan: La première, annuelle, et la seconde vivace, poussent en plein soleil dans toute bonne terre. Leur feuillage dégage un parfum poivré et mentholé. Récoltez-les en été pour parfumer vos grillades, pizzas, gratins et salades.
  • Le piment fort: Semez cette annuelle en février ou mars au chaud. Repiquez fin mai à bonne exposition. Arrosez régulièrement. Récoltez les fruits au fur et à mesure qu’ils mûrissent. Consommez-les frais  ou faites-les sécher pour l’hiver. Crus ou cuits, les piments épices de nombreux plats méditerranéens, sud-américains ou orientaux.
  • Le romarin:  Placez cet arbuste persistant assez rustique à bonne exposition surtout en région froide. Récoltez des rameaux toute l’année. Leur parfum puissant est proche de celui de l’encens. Utilisez-le avec toutes les grillades, viandes et poissons.
  • La sarriette: Une espèce est annuelle (Satureja hortensis) et se sème chaque année, l’autre (Satureja montana) est vivace et rustique. Elles se cultivent toutes les deux en terre légère et au soleil. Elles ont une saveur poivrée légèrement âcre. Utilisez les feuilles avec les légumes secs et la viande. Ajoutez-les en fin de cuisson.
  • La sauge, la belle de velours: arbuste persistant et rustique qui se plaît en terrain sec et ensoleillé. Récoltez les feuilles toute l’année pour les utiliser avec toutes les viandes un peu grasses et les viandes blanches qu’elles relèvent de leur arôme camphré.
  • Le thym, le roi des abeilles: arbuste rustique aux formes et arômes variés qui a besoin de soleil et de chaleur pour donner le meilleur de lui-même. Récoltez les rameaux toute l’année pour parfumer bouillons, ragoûts et grillades. Ne l’oubliez pas dans vos bouquets garnis.

Les espèces annuelles et bisannuelles comme l’aneth, la coriandre, le basilic, le persil doivent être plantées en ligne à 1 ou 2 centimètres de profondeur.

Les espèces vivaces  comme la ciboulette, la menthe, le thym, le romarin doivent être plantées en plate-bande ou en bordure des allées.

Les espèces ligneuses comme la sauge, le thym, le romarin peuvent être rajeunies tous les trois ou quatre ans.

Privilégiez les petits plants en godets à planter entre mars et mai, à 45 centimètres de distance environ l’un de l’autre.

Vertus des fleurs et des aromatiques

Certaines plantes possèdent des vertus et des pouvoirs extraordinaires.

  • C’est pour cela que bon nombre d’entre elles sont utilisées avec succès en médecine douce et dans la pharmacopée naturelle.
  • D’autres permettent au jardinier respectueux de son environnement et de sa santé de travailler en accord avec Dame Nature en privilégiant des méthodes saines, douces et efficaces pour arriver à d’excellents résultats. Voici 15 exemples de plantes qui aident dans la lutte biologique:
  1. L’absinthe éloigne les chevreuils et les lapins.
  2. L‘aneth éloigne les pucerons, attire les insectes pollinisateurs.
  3. Le basilic éloigne les mouches et les moustiques, attire les insectes pollinisateurs, protège du mildiou.
  4. La capucine éloigne les punaises de la courge, attire les pucerons sur elle.
  5. Le cerfeuil éloigne les limaces et les pucerons.
  6. La ciboulette protège les fruitiers de la gale.
  7. Le dahlia éloigne les nématodes.
  8. La lavande éloigne les pucerons et les mulots.
  9. La mélisse éloigne les pucerons et les mouches.
  10. La menthe éloigne les fourmis et le papillon « piéride du chou ».
  11. L’œillet d’Inde éloigne les nématodes.
  12. Le persil protège de la mouche de la carotte.
  13. La sarriette éloigne les pucerons.
  14. La sauge éloigne le papillon « piéride du chou ».
  15. Le thym éloigne le papillon « piéride du chou ».

Soyez tenu(e) au courant du prochain article

> S’inscrire au blog