Les tomates, des plantes merveilleuses, reines de l’été, méritent une place de choix dans votre potager.Tomates

Ces « pommes d’amour» si sensuelles ont été longtemps considérée comme vénéneuses (au même titre que tous les  membres de sa famille, les Solanacées :  mandragore, pomme de terre, aubergine, datura sauvage…) … et furent surnommées « pêches des loups ». Et pourtant la tomate fait partie des  fait partie des « bombes à énergie ».

Quels sont les atouts santé des tomates ?

La tomate de votre jardin a le meilleur goût du monde.Tomate olivette

  • Elle contient du lycopène, de la famille des carotènes,  un puissant oxydant naturel qui est un vrai plus pour votre santé. Il agirait en synergie avec d’autres composés présents dans la tomate, dont d’autres caroténoïdes.
    • En cas de coup de soleil, soignez-vous avec une tomate ! Lors de la brûlure, le lycopène présent dans la peau est détruit.
    • Coupez votre tomate en deux et frottez-la sur la peau jusqu’à absorption totale du jus. Répétez ce procédé chaque jour jusqu’à disparition totale de la brûlure.
  • Elle est anti-infectueuse, antiscorbutique
  • Apéritive, dépurative, diurétique, énergétique, elle est rafraîchissante, revitalisante.
  • Elle est riche en pratiquement toutes les vitamines: A, B1, B2, B3, B5, B6, B8, C, E, K, U.
  • Elle contient du brome, du calcium, du cobalt, du cuivre, du fer, de l’iode, du magnésium, du manganèse, du nickel, du phosphore, du potassium, du silicium, du sodium, du soufre, du zinc.

La tomate est donc à consommer sans modération.

On peut aussi utiliser une tomate pour soigner un coup de soleil car la tomate regorge de lycopène.

Cet article répond aux questions suivantes:

Comment faire ses semis?

Si vous décidez de faire vos semis, semez une graine par pot: 

  1. Procurez-vous des petits pots de 5 à 8 centimètres de diamètre à mettre en terre avec le plant et qui se désagrègent très vite dans le sol. Préférez toujours les godets les plus grands. Utilisez donc des godets biodégradables, en tourbe compressée, pour éviter la casse au rempotage ou à la plantation.
  2. Remplissez-les à ras bord d‘un mélange à parts égales de terre de jardin et de terreau à semis. [Si vous avez conservé vos graines sur du papier « essuie-tout », découpez des bandes, placez-les dans des jardinières et recouvrez-les de terreau.]
  3. La préconisation classique est de placer 3 graines par godet pour en supprimer 2 après la levée et conserver le plant le plus robuste. Soyons clair, si c’était vrai avec les anciens lots de semences, et encore un peu pour les graines que vous récupérez vous-même, ça ne l’est plus pour les nouvelles variétés ni pour les productions actuelles. Elles sont homogènes et offrent un taux de réussite proche de 100%. Alors pourquoi gaspiller, d’autant que le prix des graines est loin d’être négligeable ? Semez une graine par pot, comme pour tous les légumes-fruits. Avec le doigt, enfoncez-la d’environ 1,5 centimètre. Recouvrez avec le mélange et tassez avec le plat de la main; prévoyez 10% de plus de godets pour la perte éventuelle, c’est bien plus économique.
  4. Placez les godets dans une cagette et posez celle-ci délicatement dans un récipient contenant environ 2 centimètres d’eau. L’humidité va ainsi remonter dans les godets, sans bouleverser les semis.
  5. Laissez s’égoutter et maintenez les semis à 20° dans une serre, une véranda ou derrière une fenêtre,  pour une levée rapide, c’est l’autre clé du succès.

Comment repiquer les jeunes plants de tomates ?

N’attendez pas pour repiquer les plantules issues des semis de tomates: 8 jours après la levée, il est temps , sinon les plants s’étioleront rapidement. Placez ensuite les godets dans un endroit bien éclairé pour la même raison.

  1. Soulevez délicatement la plantule à l’aide d’une fourchette.
  2. Faites un trou bien profond et bien droit dans le terreau du godet, en enfonçant un crayon par exemple.
  3. Placez le plant en ayant soin de mettre la racine bien droite dans le trou, puis bornez (tassez le terreau contre le plant), toujours en vous aidant du crayon.
  4. Conservez les cultures au chaud.
  5. Patientez jusqu’après les gelées pour une mise en place définitive au jardin, soit courant mai, lorsque tout risque de gelée tardive sera écartée. Vous pourrez une protection comme ces « cloches » placées ici sur des salades.Culture sous cloches Vous pourrez également procéder à des échanges de plants avec vos amis ou sur internet.

Quand planter des tomates ?

Période de plantation: Fin mars – Début avril pour les plants :

  • Soit vous attendez le début du mois d’avril pour acheter des plants dans une jardinerie,
  • Soit vous les achetez dès leur mise en rayons fin mars  et vous les rempotez et les placez bien à l’abri.

Cette plante aime la chaleur et la lumière. Ne soyez pas trop pressés pour la repiquer. Elles peuvent attendre les beaux jours dans de grands pots.

>>En savoir davantage sur

Comment planter des tomates?

  1. Creusez un trou de 10 cm environ.
  2. Enrichissez le sol
    • Orties fraîches et consoude: Placez-y un lit d’orties hachées fraîches et de consoude; vos tomates apprécieront …
    • Cendres de tilleul ou fougère: La tomate aime surtout la potasse et le calcium. Essayez la cendre  riche en potasse, celle de tilleul (38%) et fougère  (30%) .
    • Cendre de bois: La cendre de bois contient du calcium, du magnésium, du fer, du cuivre, du potassium, du manganèse, du zinc, du phosphore.
    • Pas d’excès d’azote: Évitez un excès d’azote qui va faire pousser la plante et provoque une baisse du taux de sucre des tomates. La tomate choisira la solution de facilité et ne prendra pas le temps de puiser les oligoéléments.Tomates associées à des salades.
    • Vous pouvez également vous procurer un engrais bio spécial tomates. Cet engrais vous servira également pour votre palmier dattier nain.

Astuce de différents peuples:

  • Peaux de bananes bien utiles pour les tomates et les rosiersPeau de banane bio: Placez-y des peaux de bananes bio non traitées. Les Chinois de Formose plaçaient dans le trou de plantation une banane pourrie « Mignonette ». La peau est riche en potasse, en fer et en magnésium.
  • Poisson bio: On raconte que les Indiens d’Amérique plaçaient un poisson au fond du trou. Ils le recouvraient de terre et plantaient la tomate. Vous pouvez toujours essayer et vous me direz ce que vous en concluez! Personnellement, je mets les déchets de sardines (têtes, arêtes, viscères).
  • Fil de cuivre: Certains jardiniers amateurs préconisent d’enfouir un bout de fil de cuivre censé supprimer le mildiou… et rendre les tomates plus sucrées. Là encore essayez et vous me direz ce que vous en pensez.
  • Enfouissez vos plants jusqu’aux nouvelles feuilles, vous pouvez même les coucher car la partie enterrée émettra de nouvelles racines qui serviront à nourrir la plante et à lui apporter l’eau.
  • Arrosez: en terrain  argileux, lors de l’arrosage,  versez une bonne quantité d’eau au pied, sans toucher le feuillage, ceci afin d’éviter le développement du mildiou. Dans un terrain plutôt sablonneux, comme en pour les plantations en pots, un goutte à goutte est recommandé.
  • Placez des tuteurs, au moment de la plantation. Afin d’éviter de blesser ou d’endommager vos plants, n’oubliez de placer des tuteurs, échalas, bambous suffisamment grands pour vos tomates-cerises dont la pousse et la production sont stupéfiantes, ou encore des tuteurs spiralés autour desquels les plants s’enroulent facilement et qui offrent une exposition optimale au soleil.

Mes astuces:

  • Les tuteurs en bois présentent un grave inconvénient: les spores des champignons comme ceux du mildiou  y demeurent et infectent les nouveaux pieds.   Je les ai remplacés par des tuteurs spiralés. Touchons du bois! L’an passé je n’ai pas eu d’attaque de mildiou.
  • J’attache les plants avec du raphia ou des bandes de tissu prélevé dans un vieux drap par exemple, ceci afin de ne pas blesser la tige.

 

 

Où planter ses tomates?

Les tomates se plantent partout. Les tomates peuvent être plantées au même endroit chaque année.

  • Au jardin:  Elles apprécient la présence des salades.Cultures intercalaires
  • Sur un balcon: Les tomates acceptent d’être plantées sur une terrasse ou un balcon.
  • Hors sol: Dans les villages pittoresques du Bassin d’Arcachon, la terre est rare (et chère). La pratique de la culture hors sol est alors nécessaire.Tomates, légumes et fleurs plantées en pots dans la village de "L'Herbe" près du Cap Ferret
  • Dans un potager en carrés: Ce « légume du soleil » doit être placé dans un carré très chaud  après les melons par exemple. Évitez toutefois le carré du milieu pour ne pas vous casser les reins. Cette plante demande de nombreux travaux d’entretien réguliers et délicats: tuteurage, taille des gourmands sans oublier les arrosages tous les deux jours. Pour alléger cette corvée et votre facture d’eau en cette année de sécheresse, vous pouvez utiliser des rétenteurs d’eau.

Mon astuce: Je vous conseille également de « disperser » vos tomates. Cela évite la propagation du mildiou.

Quelles sont les plantes-amies de la tomate?

Quelques plantes que les tomates aiment avoir à leurs côtés

  1. Œillets d’inde et capucines:Vous pouvez associer entre les plants, des œillets d’Inde et des capucines naines, elles seront une bonne protection contre les indésirables (les pucerons, les aleurodes, les  nématodes et autres ravageurs).
  2. Le basilic: Le basilic améliore le rendement des tomates.
  3. Le persil est un compagnon idéal de la tomate mais attention la salade pousse mal à côté du persil !
  4. Le chou-fleur et le poivron sont également de bons compagnons pour la tomate.

Quelques plantes qui aiment la présence de tomates

  1. Les carottes aiment les tomates qui, avec leur odeur forte et épicée, repoussent les insectes nuisibles tels que la mouche de la carotte.
  2. Le panais, ce légume oublié et remis au goût du jour, est apprécié par la tomate. Le panais comme la carotte pousse dans le sol. Ses racines mesurent jusqu’à 75 centimètres de longueur ce qui contribue à une bonne aération du sol.

Mon astuce pour polliniser les tomates: L’agent pollinisateur des tomates est le bourdon. Dans les serres produisant des tomates, le maraîcher dispose des ruchettes contenant des bourdons. Attirez-les avec des fleurs comme la bourrache. Les abeilles, quant à elles,  détestent l’odeur de la plante. .

Quelles sont les plantes-ennemies de la tomate?

  • Les pommes de terre sont à proscrire dans leur voisinage. Et pourtant elles font partie de la même famille, les solanacées. (solanées).
  • Il en est de même pour les différents types de choux sauf le chou-fleur.

> Je vois les associations défavorables aux tomates

Mes astuces pour améliorer la production

Apporter naturellement de la chaleur

Tomates de mon jardin en Côte d'Ivoire

Astuce d’un vieil oncle: La tomate aime la chaleur. Début avril, vos tomates ont bien poussé sous abri et les pots deviennent trop petits. Alors que faire? Les mettre en pleine terre ou les placer sur la balcon? Oh, non, c’est encore trop tôt: l’écart de température entre le jour et la nuit est trop important. La circulation de la sève risque d’être perturbée.

Cette plante aime la chaleur. Le climat équatoriale de la Côte d’Ivoire me permettait  d’en cultiver toute l’année.

L’astuce de la source de chaleur: Au printemps et en automne, vous pouvez placer autour de la plante un gros galets ou une chambre à air (de plus en plus difficile à trouver) remplie d’eau, ou encore des tuiles creuses en terre cuite ou des carreaux en terre cuite. Dans la journée, ils emmagasinent la chaleur du soleil et la restituent durant la nuit. S’il n’y a pas de soleil, vous pouvez disposez des sacs remplis de crottin de cheval. (astuces d’anciens jardiniers) Voici une autre astuce au cas où le froid revienne et que vous avez du rallumer votre poêle à bois. Placez des cendres chaudes et des braises dans un récipient métallique au beau milieu de  votre abri. Pendant 24 heures, elles dégageront un bonne chaleur.

Créer un système racinaire fort

Augmentation du système racinaire de la tomate

Je vais donc augmenter la taille du pot, par exemple en rajoutant un autre pot au dessous. Les radicelles vont pouvoir se développer et les barbillons devenir des radicelles.

Je laisse en pot mes plants de tomates jusqu’à ce que la chaleur extérieure soit optimale.Tomates greffées

Un nouveau compagnon du XXI° siècle. Avec l’avènement des disques durs externes, les CD sont devenus obsolètes. Ne les jetez pas. Avec une scie à métaux, découpez un tranche pour introduire votre CD à base du pied de votre plant de tomate, face brillante visible. Les pucerons n’aiment pas beaucoup recevoir la réflexion des rayons du soleil en pleine figure.

 Comment obtenir une bonne production?

N’oubliez pas de pincer vos tomates.

 Comment prévenir la mildiou?

  • Comprendre la maladie :

– Les spores se développent à une température de 17 à 20°C avec une atmosphère humide.
– Les spores portées par le vent s’accrochent aux feuilles humides.
– La persistance de la maladie dans le sol s’étale sur 3 à 4 ans.
– Il n’y aucune variété de Tomate résistante au mildiou simplement des variétés moins sensibles.
– Les produits ne sont pas ou peu efficaces en curatif.

  • Précautions à prendre :

– Mettez à l’abri (serre bien ventilée)  les tomates pour éviter les températures fraîches et l’humidité sur les feuilles.
– Espacez les plants de 50 cm au moins pour faciliter l’aération entre les plants.
– Assurez une rotation de culture sur 3 ans, en changeant l’endroit de plantation.
– Évitez d’arroser le soir et de mouiller les feuilles, les spores de mildiou se propagent plus facilement sur des feuilles humides à des températures fraîches.

  • Trucs et astuces bio :

en préventif :
– Un apport d’une poignée d’ortie au fond du trou de plantation renforce la résistance des tomates.
– Pulvérisez chaque semaine du purin d’ortie et de consoude, les éléments minéraux apportés contribuent à la résistance de la plante.
– Pulvérisez du sulfate de cuivre sur vos piquets déjà utilisés l’année précédente pour éviter la contamination par d’anciennes spores
ou utilisez des supports en spirale
– Symptômes : taches foncées devenant brune avec un léger feutrage mycélien sur la face inférieure des feuilles.
en curatif :

Pour stopper la progression de la maladie : 5 grammes de bicarbonate de soude par litre d’eau additionné d’huile alimentaire. Attention un surdosage de bicarbonate est phytotoxique: il peut empêcher l’absorption du calcium et du magnésium de la plante provoquant le « cul noir » de la tomate.

Compléter votre production

Il se peut que suivant la surface de votre jardin ou terrasse, votre production de tomates ne suffisent à votre consommation.

Vous avez alors plusieurs options:

Soyez tenu(e) au courant du prochain article

> S’inscrire au blog